Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Rédaction

IDF/ Pollution : Circulation différenciée lundi

23 janvier 2017 à 10h20 Par Rédaction

En raison du pic de pollution, la circulation différenciée est mise en place ce lundi sur une partie de l'Ile-de-France. Si vous avez une vignette Crit'air de niveau 5, vous ne pourrez pas circuler.

Les Crit’Air n°4 l’ont échappé belle ! Conséquence du pic de pollution en Ile-de-France, ce lundi, la circulation différenciée est mise en place. Si vous avez une vignette Crit’Air de niveau 5 ou une voiture immatriculée avant 2001, vous ne pourrez pas circuler dans Paris et 69 communes de proche banlieue ce lundi. Un périmètre désormais délimité par l’A86, à l’intérieur duquel les plus vieux véhicules sont donc interdits.

La Préfecture émet également des recommandations au volant :

Mesures applicables aux usagers de la route pour la journée du lundi 23 janvier 2017 (de 05h30 à minuit) :
- Mise en place de la circulation différenciée ;
Interdiction de circulation pour les véhicules non classés et vignette classe 5
Périmètre d’application : cette restriction de circulation s’applique à l’intérieur du périmètre délimité par l’A86, à l’exclusion de celle-ci.
Réduction de la vitesse maximale autorisée des véhicules sur certaines voies.
La vitesse des véhicules à moteur sur l’ensemble de la région Ile-de-France est limitée :
- à 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h ;
- à 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h ;
- à 70 km/h sur les portions d’autoroutes, de voies rapides et de routes nationales et départementales normalement limitées à 90 km/h.
- Les véhicules en transit dont le poids autorisé en charge excède 3,5 T ne sont pas autorisés à traverser l’agglomération parisienne ;
- Utiliser les véhicules peu polluants (électrique, GNL, etc.) ;
- Différer les déplacements sur l'Ile-de-France ;
- Respecter les conseils de conduite apaisée ;
- Privilégier le covoiturage ;
- Emprunter prioritairement les réseaux de transport en commun ;
- Privilégier les modes actifs de déplacement (marche, vélo, etc.) ;
- Utiliser les possibilités mises en place au sein des établissements professionnels afin d'aménager les déplacements domicile-travail (plan de mobilité, télétravail, adaptation des horaires, etc.) ;
- Limiter l’usage des véhicules diesel non équipés de filtres à particules. 

Pour rappel si vous avez prévu de vous rabattre sur le RER ou le métro, plus de gratuité des transports, mais un billet tarif réduit toutes zones, disponible pour 3€80.

Enfin, le pic de pollution pourrait encore durer quelques jours. Selon AirParif, les conditions météo ne permettent pas la dispersion immédiate des polluants.