Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Internet : Un des plus grands groupes de piratage en ligne démantelé

27 août 2020 à 15h44 Par Iris Mazzacurati
Crédit photo : Europol

L’un « des plus gros réseaux criminels de pirates informatiques » a été démantelé dans le cadre d'une action coordonnée dans 18 pays du monde, annonce Europol.

L’"Un des plus grands groupes de piratage en ligne", responsable du piratage de films et de l'hébergement de contenu numérique illégal dans le monde entier, a été démantelé dans le cadre d'une action coordonnée entre 19 pays, dont les Etats-Unis et la France, avec le soutien d'Europol et d'Eurojust.

Plusieurs suspects ont été arrêtés et soixante serveurs démolis en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

 

Surnommé le "groupe Sparks", ce "réseau criminel" se procurait des DVD et Blu-ray avant leur sortie et proposait leur contenu en téléchargement sur des serveurs en ligne, selon Europol. Il faisait l’objet d’une enquête depuis septembre 2016 et aurait diffusé des centaines de séries et de films avant leur date de sortie. En particulier, ceux des principaux studios de production aux États-Unis, causant des dizaines de millions de dollars de perte, "principalement au cinéma, à la télévision et aux milieux qui en dépendent, notamment à cause de la violation du droit d'auteur», précise Europol.

De faux détaillants, mais vrais pirates

Les pirates se faisaient passer pour des détaillants auprès des distributeurs. Ils promettaient de ne pas vendre les DVD et Blu-ray avant leur sortie officielle. Une fois en leur procession, ils en craquaient la sécurité pour les copier en haute définition. Le contenu était ensuite diffusé sur des plateformes de streaming, des réseaux peer-to-peer et torrent.

Les serveurs, situés dans le monde entier : au Canada, en République tchèque, au Danemark, en France, en Allemagne, en Lettonie, aux Pays-Bas, en Norvège, en Pologne, au Portugal, en Roumanie, en Corée du Sud, en Espagne, en Suède, en Suisse et au Royaume-Uni, ont été détruits lors de l’opération du 25 août qui a pu avoir lieu avec l’aide des autorités nationales de ces pays.

Parallèlement, un des membres du réseau criminel présumé a été arrêté le week-end du 22 août à Chypre et un autre aux États-Unis, mercredi 26 août.