Info locale

JO 2024 : les épreuves de surf n’auront pas lieu à Sevran

13 juin 2019 à 11h49 Par Virgil Bauchaud
Crédit photo : Pexels

La ville de Sevran, en Seine-Saint-Denis, n’accueillera pas les épreuves de surf des JO 2024. Une décision qui ne semble pas remettre en cause la construction d’un centre aquatique avec vagues artificielles.

Le naturel plutôt que l’artificiel. C’est en substance le message du comité olympique ce mercredi, qui a préféré ne pas retenir Sevran pour accueillir les épreuves de surf des JO 2024. L’idée d’un bassin artificiel sur la commune de Seine-Saint-Denis avait été évoquée pour l’occasion. Mais pour coller à l’image écologique de l’événement, c’est finalement un site naturel qui sera choisi : Biarritz, Lacanau ou La Torche. La décision sera annoncée ce 25 juin.

Le projet de construction d’un bassin avec des vagues artificielles ne semble pas totalement écarté pour autant. Il pourrait en effet voir le jour à l’horizon 2023 pour bénéficier aux habitants du 93 notamment. Les athlètes pourraient aussi s’y entraîner pendant les jeux. Pour rappel, ce grand projet est estimé à 250 millions d’euros.