Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Marc Machin en garde à vue pour un viol avec arme

18 mai 2018 à 11h01 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Le célèbre trentenaire, acquitté en 2012 pour un meurtre qu’il n’avait pas commis, a été interpellé hier dans une affaire de viol sur une jeune femme le 24 avril.

Multirécidiviste. Marc Machin, a été placé en garde à vue jeudi 17 mai à Paris, pour un "viol sous la menace d’une arme" et "escroquerie". Des faits qui remontent au 24 avril dernier, dans le 11e arrondissement de la capitale. Il est soupçonné d’être entré, armé, au domicile d’une jeune femme et aurait abusé d’elle. Il aurait ensuite pris la fuite en emportant sa carte bancaire.

Marc Machin est célèbre pour avoir été victime d’une erreur judiciaire en 2004 pour le meurtre de Marie-Agnès Bedot, sur le Pont de Neuilly (Hauts-de-Seine). Il a finalement été acquitté le 20 décembre 2012, après trois procès. Le vrai coupable de ce meurtre, David Sagno, un SDF, s’était dénoncé en mars 2008. Il avait avoué avoir tué une autre jeune femme au même endroit. Marc Machin avait reçu 650.000 euros au titre des dommages et intérêts pour avoir passés six ans en prison.

Après sa libération, il enchaine les démêlés avec la justice. En 2009, il a été interpellé pour trois agressions sexuelles et condamnées à trois ans de prison ferme. Libéré en conditionnelle, il est reparti un peu plus tard derrière les barreaux pour ne pas avoir respecté son suivi socio-judiciaire de cinq ans. Deux ans plus tard, il écope une nouvelle de six mois de prison avec sursis pour une affaire de "recel de vol de téléphone portable" et "violences".