Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Paris : un policier en garde à vue après avoir frappé un prévenu

26 juillet 2018 à 09h28 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Les faits remontent à lundi. Le fonctionnaire aurait violenté un prévenu dans la zone d’attente des comparutions immédiate au tribunal de Grande-Instance de Paris (TGI). Il a depuis été interpellé.

Une deuxième affaire en moins de quinze jours. Au début du mois déjà, une vidéo relayé sur internet montrait un policier parisien frapper un détenu au sol et menotté. Il a depuis été sanctionné.

Autre affaire, dans le tout neuf Tribunal de Grande-Instance de Paris (TGI), dans le 17earrondissement. Un policier est soupçonné d'avoir frappé un prévenu lundi alors qu’il patientait dans la zone des comparutions immédiate. Le prévenu à 18 ans, et doit comparaitre pour un « presque banal » vol à l’arraché. Sauf qu’au moment de revenir dans la salle d’audience, le jeune prévenu a le visage tuméfié.

La Conférence du barreau de Paris dénonçait dès lundi soir des «violences policières inadmissibles» en postant sur Twitter l’image du jeune garçon au tee-shirt jaune entaché de sang, lèvres gonflées, œil boursouflé et l’arcade sourcilière ouverte.

L’homme a porté plainte. Le policier aussi pour rébellion. L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie. Mardi soir, le fonctionnaire a été placé en garde à vue pour «coups et blessures volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique». Le prévenu n’échappera pas au jugement pour le vol du portefeuille et doit comparaitre à nouveau le 31 juillet.