Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Une fête récompensant les jeunes femmes "vierges" est annulée dans l’Oise

24 août 2018 à 10h43 Par Mikaël Livret
Crédit photo : PxHere

Le conseil municipal de Salency (Oise) a voté à l'unanimité l'annulation d’une subvention accordée à la fête de la Rosière prévue en juin 2019. Ce rassemblement fait polémique car il vise à célébrer les "vertus" et la "pureté" des jeunes femmes de la ville. Des associations féministes se sont indignées.

Une fête rétrograde pour les femmes. C’est le discours d’associations féministes qui s’indignent contre l’organisation de cet évènement abandonné depuis 30 ans censée célébrer « les vertus » et « la pureté » des jeunes femmes Une pétition contre son organisation a même recueilli plus de 40.000 signatures.

La fête de la Roseraie est pourtant soutenue par la mairie de Salency (Oise). L’organisateur, la confrérie de Saint-Médard a aussi lancé une pétition pour le maintient du rassemblement avec un succès plus modéré. Seulement 600 signatures ont été recueillies.

Il faut dire que, sur le papier, les critères de sélection des jeunes femmes pourraient être qualifié d’un autre temps. La fête de la Rosière célèbre ainsi le comportement irréprochable des jeunes filles : la vertu, la piété, la modestie, mais aussi… la virginité. Une version que l’organisateur avait vivement démenti au début du mois d’août dans les colonne de 20 Minutes : « La virgnité n’a jamais été prise en compte dans la fête, à aucun moment, même il y a 150 ans. »